Une rentrée sur les canaux – Session#10

Jour 1 : on replonge !

Ce 19 septembre, nous nous retrouvons dans un espace tout neuf, dédié à la transformation durable : La maison des économies solidaires et innovantes à Paris. Une ancienne maison des canaux placée sur le bassin de la Villette (19e arrondissement), dédiée aux acteurs de l’économie circulaire. Un accueil chaleureux, un espace très lumineux !

 

TP_S10_labo19

Nous voilà donc repartis après la pause estivale, prêts à nous lancer dans la dernière ligne droite qui nous conduira à la création du Laboratoire d’innovation de la Ville de Paris. A partir d’aujourd’hui, l’objectif des sessions est de préciser le fonctionnement du laboratoire et de faire des tests de son fonctionnement.

Au programme – chargé – de cette session :

– Affiner les idées du laboratoire qui ont été définies lors de la session #9 de juillet en présence des dirigeants.

– Tester des « commandes », comme si le Laboratoire était déjà créé.

– Préparer l’accrochage du 21 septembre où les ambassadeurs exposeront l’ensemble des réalisations de la Transfo.

 

Après un tour de météo où l’on se raconte notre état d’esprit, et où l’on refait le point sur les apprentissages de la session de juillet…

…on enchaîne sur les « commandes ».

Après une présentation des cas qui ont été préparés par Sophie Largeau, les ambassadeurs se constituent en deux équipes. La première est chargé de traiter une demande issue de la Direction des Affaires culturelles, en la personne de Cécile Quash, chargée de mission, sur le sujet de la préparation du schéma directeur de la médiation numérique des bibliothèques.

La deuxième équipe est chargée de traiter une sollicitation d’une élue du 10e arrondissement, Léa Vasa, qui concerne deux sujets possibles : animer une réunion d’explication des écogestes aux agents, ou aider à aborder projet encore très peu défini : la création d’une « école oasis » dans le 10e, dans le cadre de l’application du plan Résilience de la Ville de Paris.

 

Les deux équipes consacrent d’abord un temps de discussion sur les éléments qu’ils ont déjà à disposition, et préparent un entretien à venir, en fin de matinée, avec les deux « demandeur·e·s ». C’est donc une première séquence où l’équipe se concentre sur « Quelles questions poser ? » « Quelle posture devons-nous adopter au cours de l’entretien ? ». C’est aussi l’occasion  de se dire quelles interventions sont dans le coeur de la mission labo (on n’est pas des animateurs de réunion, on apporte un regard décalé et neuf; on apporte une méthode originale d’interrogation de la problématique…).

Puis chaque équipe entre en entretien avec leurs interlocutrices respectives. A l’issue des échanges, chaque équipe prend un moment, juste avant le déjeuner, pour faire un retour des échanges et décider d’une stratégie d’intervention.

La première équipe élabore un mail collectif qui récapitule l’échange avec la mairie du 10e, et indique qu’une séance de sensibilisation aux écogestes ne trouverait pas d’avantage particulier à être assuré par une équipe Transfo/Labo, car le sujet est déjà bien jalonnée par les divisions de la propreté d’arrondissement. L’information est alors donnée sur les contacts à prendre : Saïd et Jean René, qui tous deux travaillent pour la Direction de la Popreté aident bien à identifier les personnes-ressources. En revanche, l’équipe propose de prendre le temps d’une rencontre plus longue avec Léa Wasa pour évoquer le sujet plus innovant, qui est celui de l’école Oasis.

La seconde équipe, après un point sur la façon dont l’échange s’est déroulé avec Cécile Quach (répartition des rôles, qualité d’écoute…), prend date le lendemain et à l’intersession pour avancer sur une proposition d’intervention pour l’animation d’une séance de travail qui doit avoir lieu la prochaine session.

Une après-midi sur le labo

TP_S10_labo87

Après le déjeuner, le groupe se retrouve pour constituer trois tables qui seront chargées d’approfondir six questions encore en suspens sur le laboratoire, préparées par l’équipe des résidents suite à la séance d’intelligence collective en présence des dirigeants le 19 juillet dernier. Objectif : Produire des éléments de pré-programme, concrets et factuels pour permettre à l’exécutif de prendre des décisions sur le futur laboratoire, avec plusieurs hypothèses, le cas échéant.

TP_session#10_99
TP_session#10_22

La méthode utilisée est à nouveau le World Café, pour permettre à tous les ambassadeurs de viser tous les sujets.

En questionnement, les 6 thèmes : Activités; Lieux et matériel; Acteurs du labo; Diffusion et communication; Positionnement (la question de la posture et de l’esprit); Gouvernance; Mode de Saisine.

 

Jour 2 : mettre en forme 12 mois de travail

Brise-glace fabrication

TP_session#10_116

Pour lancer la journée, nous commençons par un brise-glace qui nous remet dans le bain de la fabrication et de la bonne humeur : trois équipes, A, B et C sont constituées. Chaque équipe dispose de deux sacs de legos identiques. En 10 mn, chaque équipe réalise un objet avec le contenu de l’un des deux sacs. Les résidents placent ces legos dans le couloir, derrière la porte. La mission : en 20 mn, l’équipe A doit reconstituer un objet réalisé par B, l’équipe B, celui de C et l’équipe C celui de A. La consigne : chaque équipe envoie une seule personne à la fois observer son objet. La personne revient donner les instructions à son équipe, sans toucher aux legos. Puis une autre personne part observer et revient avec les indications. Et ainsi de suite. Excellent exercice de communication et de répartition des rôles ! Un petit retour d’expérience permet de faire le point sur l’expérience vécue et ce qu’elle nous apprend.

 

Action : façonnage

TP_S10_accrochage3

La journée qui suit est consacrée à préparer l’accrochage qui se tiendra le 21 à 13:30 dans le Hall de la DASES, quai de la Râpée, et qui  montrera à quoi ont été consacrés les 12 derniers mois de la transfo.

Trois équipes se constituent : une équipe « Le bureau des méthodes », se consacre aux outils qui ont été découverts et utilisés, en se concentrant également sur ce qui fait la spécificité de la Transfo et du Labo : la posture.

La seconde équipe s’investit pour montrer tous les cas pratiques qui ont été réalisés  : la Carte Citoyenne, les pieds d’arbres et les écogestes.

La troisième équipe présente le projet de laboratoire, ses contours et son organisation tels qu’on les connaît à ce jour.

Tout le monde se met en ordre de marche pour produire un contenu facile à lire pour les visiteurs. La journée est consacrée à la sélection et à la production de ces contenus.

Jour 3 : on s’expose

TP_S10_accrochage54

Le matin est alors consacré à la mise en espace de l’exposition. Les ambassadeurs conçoivent un parcours qui commence par les méthodes et les outils, se poursuit par les cas pratiques et se finit sur le projet de laboratoire. Au programme : des textes écrits à la main ou mis en page, des films, des séquences audio, et même des maquettes du laboratoire animées par des personnages en « playmobil ». La mise en place de l’exposition est l’occasion de tester la coordination des membres du groupe. Un travail d’équipe coordonné et efficace.

TP_S10_accrochage19

A 13:30, les visiteurs et les visiteuses arrivent. Les ambassadeurs sont mobilisés pour répondre aux nombreuses questions sur les différents stands. L’exposition est un franc succès, et en fin de journée, l’équipe décide de la laisser en place pour quelques jours de plus. Un moyen de tester l’intérêt de laisser les panneaux accrochés sans qu’une personne explique les contenus à voir.

A la fin de la journée, nous sommes heureux et fiers de ce travail !

TP_S10_accrochage32
TP_S10_accrochage21
TP_session#10_202

Un blueprint tout beau !

TP_S10_accrochage12