Transfo Paris session #15 – Clore en beauté

Nous voici rendus à la dernière session de la Transfo Paris.

Cette fois-ci nous avons rendez-vous à la Mairie du 4e arrondissement, gentiment accueillis par l’une des ambassadrices, Isabelle, qui y a récemment pris son poste.

Ces deux jours seront consacrés à deux objectifs :

1/ Avancer toujours plus loin dans la préfiguration du labo, et notamment :
• Poursuivre la réflexion sur les supports qui permettront aux ambassadeurs et à tout agent de la ville de dégager du temps pour contribuer aux projets du laboratoire.
• Avancer sur le support de présentation du laboratoire

2/ Clore la Transfo Paris avec autant de soin que nous l’avions lancée, et notamment permettre à chacun·e de réaliser un bilan de son parcours et de réfléchir à son engagement auprès du futur labo.
A part ces deux objectifs, les deux journées ne sont pas structurées heure par heure par les résidents comme à l’accoutumée. Nous considérons que les ambassadeurs sont maintenant assez autonomes et que la fluidité du groupe est suffisamment grande pour que les priorités puissent être fixées en direct avec le groupe. C’est d’ailleurs ainsi que cela se passe !

TP_Session#15_45

Mardi 13 février, c’est « labo »… et « fête » !

Après un brise-glace / « mise en corps » animé par Lilas, la journée de ce mardi est consacrée à la finalisation d’une nouvelle version de La Carte du Labo, une grande carte d’orientation du projet du Labo. Le poster contient plein d’informations précieuses pour celles et ceux qui souhaiteront mieux connaître le laboratoire et son fonctionnement. En vrac :

  • un texte général;
  • les acteurs du labo et son écosystème;
  • les activités : projets, ressources, modalités d’interventions;
  • le codex / les règles de vie et les valeurs;
  • la gouvernance;
  • la saisine et la sélection des projets
  • les modes de mobilisation des ambassadeurs-contributeur;
  • les modalités de diffusion;
  • la capitalisation des expériences de projets;
  • l’organisation spatiale du labo.
TP_Session#15_12
TP_Session#15_27

Le poster est présenté aux ambassadeurs qui opèrent une première série de réactions sur les différentes propositions. Cette séance de travail menée en groupe élargi, a été très largement orientée sur les conditions qui permettront l’engagement des agents de la Ville de Paris auprès du Laboratoire. Les ambassadeurs ont pu approfondir les freins et les leviers à leur engagement futur, notamment autour de la question de la lettre de mission. Nous clarifions en particulier la notion d’habilitation à travailler avec le laboratoire. Plutôt qu’une habilitation, qui affiche un principe de « fermeture », le principe auquel nous aboutissons collectivement est plutôt le suivant : un agent qui souhaitera s’engager auprès du laboratoire se verra proposer des projets. Lorsqu’il pourra s’engager, il participera à deux jours d’intégration au cours desquels il pourra être initié aux méthodes et postures adéquat pour le projet concerné, et rencontrer les agents qui auront déjà contribué au labo, avec l’accompagnement des permanents du laboratoire ou de prestataires externes. Cette première immersion aura comme objectif :

  • une intégration de l’équipe qui sera engagée sur le projet,
  • une première initiation aux méthodes de travail pour les débutants (ou un rappel pour celles et ceux qui ont déjà participé);
  • une séance de présentation du projet, des objectifs, et une réflexion sur les modalités possibles d’intervention.

Après cette séquence de travail de la matinée, où les principaux éléments du poster sont passés en revue, incluant également une approche critique de la mise en page, le groupe se divise en trois sous-groupe pour l’après-midi.
– Un premier groupe travaillera à l’ébauche de la structure du site Web mise au point par les résidents.
– Un second groupe a pour mission de rédiger un texte de présentation du laboratoire, qui pourrait servir ensuite à tous les supports (présentation orale, plaquette, site internet ou tout autre forme !). De ce travail émergera l’idée de parler d’agents-contributeurs plutôt que d’ambassadeurs. Le principe : montrer que la contribution au laboratoire est ouverte à toutes et tous !
– Un troisième groupe s’investit sur la finalisation d’une lettre de mission-type pour pour les futurs agents-contributeurs.

TP_Session#15_49.2

Pendant ce temps, l’équipe de résidents retravaille le poster afin que celui-ci puisse être présenté le lendemain à des participants extérieurs que nous avons conviés à une séance de réflexion sur le laboratoire. Ces participants sont des anciens contributeurs, avec lesquels nous avons déjà travaillé sur des cas, et qui connaissent donc déjà nos méthodes de travail.

Pendant les creux, les ambassadeurs se voient confier un questionnaire « Le retour sur la Transfo-3″ destiné à préparer le retour d’expérience auquel nous consacrerons du temps le lendemain. C’est un questionnaire personnel qui n’est pas destiné à être diffusé. Nous demandons aux ambassadeurs de prendre simplement le temps de le compléter pour avoir les idées claires au moment du partage du lendemain.

Dès le début de la journée, nous avions annoncé qu’il faudra s’organiser pour faire des courses afin que, ce soir, nous puissions préparer la soirée qui se déroulera à Superpublic. Signe de fluidité du groupe, les tâches se répartissent à la vitesse de l’éclair, et la fin de la journée, chacun·e sait ce qu’il/elle a à faire.

Rendez-vous à Superpublic, où Mehdi joue le maître-cuistot. Au menu : Tajine ! Maxime, qui nous a fait la gentillesse de participer à cette dernière session, alors qu’il a dû quitter la Transfo (pour cause de changement d’établissement), nous prépare un délicieux fondant au chocolat.

La soirée commence tranquillement autour des fourneaux, jusqu’à la livraison des déguisements par Marie-Automne, qui n’a pas oublié que nous sommes jour de carnaval. Nous fêtons dignement cette fin de Tranfso : un régal de délices pour les papilles, de légèreté, de musiques et de danse. Nous remettons aux ambassadeurs la lettre d’objectif qu’ils avaient rédigée et signée au cours de la première session. L’ouverture de cette lettre est l’occasion de quelques surprises et éclats de rire. Et au passage, chacun·e a droit à sa médaille « TRANSFO » spécialement préparée par Julien et Lilas avec toutes les couleurs.

IMG_9522

 

Mercredi 14 février : des adieux en règle !

9:00 – nous accueillons nos visiteurs et visiteuses pour une séance de visualisation et d’analyse critique du poster de la Transfo. Selon les principes de l’intelligence collective, les idées s’enrichissent au fur et à mesure, du regard de ces contributeurs extérieurs. Le débat, qui durera environ 1:30 à 2:00 évoque tout autant l’objectif du laboratoire, que les processus de mobilisation, le lieu ou la gouvernance.

TP_Session#15_74
TP_Session#15_105

Le nouveau poster, déjà modifié la veille, s’enrichit de nouvelles remarques, pour une version qui devra être retravaillée par les résidents à l’issue de ces échanges.

Nous clôturons la séance de travail en remerciant chaleureusement les participants extérieurs. Après une petite pause-rangement, nous nous réunissons dans un grand cercle de chaises pour entamer la dernière ligne droite : d’abord les ambassadeurs doivent dire s’ils souhaitent poursuivre ou non, et comment. Tous témoignent de leur souhait de continuer de travailler avec le laboratoire, et ils répondent aux questions suivantes : TP_S15_fiches agents vierge.

Enfin, nous finalisons le travail entamé au cours de la dernière session : répondre à la question « à quoi vous engagez-vous pendant le « temps mou », » c’est-à-dire ce temps pendant lequel le laboratoire n’existera pas encore tout à fait et où ils ne seront plus mis à disposition par leur service. Les propositions fusent et le programme des engagements faciles à tenir est organisé.

L’après-midi, nous entamons le debriefing final : ce que j’ai appris, compris, ce qui m’a surpris, le souvenir qui me reste et qui me marque. Des remerciements fusent, les ambassadeurs témoignent de la grande qualité d’ambiance qu’il y a toujours eu. Et les résidents ont droit à leur petit cadeau : un tee-shirt de maître-nageur (un vrai !), et des sandales pour la piscine. Trop de chance !

Sophie en profite pour clore en transmettant un cahier à idées, qui circulera de la main à la main. L’idée est : chaque semaine, un·e ambassadeur·drice transmettra le cahier à un autre ambassadeur·drice. L’occasion de se rencontrer, de garder le contact et de partager les idées !

Bon vent au laboratoire d’innovation de la Ville de Paris et à ses agents-contributeurs chefs !

TP_S5_groupfie_legende