PRÉSENTATION · Dunkerque

CONTEXTE

A la Communauté urbaine de Dunkerque, l’innovation est au coeur du projet communautaire 2015-2020. Créer les conditions propices au changement de pratiques et co-construire les projets avec les habitants des 18 communes sont des conditions nécessaires pour relever les défis d’un territoire littoral, industriel et portuaire.

En interne, l’innovation s’est aussi imposée comme un chantier à part entière de l’actuel projet d’administration lancé début 2017. Touchant aussi bien des problématiques organisationnelles et managériales que la façon dont sont conçus les projets, l’innovation est parfois difficile à appréhender et c’est pourquoi la communauté urbaine de Dunkerque se lance aujourd’hui dans l’aventure de la Transfo.

Le premier cas pratique choisi est celui du soutien à la rénovation énergétique des logements avec un dispositif appelé « Réflexénergie ». Opérationnel depuis 2006, il a permis à plus de neuf mille personnes de bénéficier d’une aide pour améliorer l’efficacité énergétique de leurs logements, soit 15% des foyers de l’agglomération. Après une dizaine d’année de mise en oeuvre, la Transfo permettra d’apporter un regard neuf sur ce dispositif.

PROTAGONISTES

Les résidents

 Alexane Brochard (praticienne-chercheuse en éducation populaire), Xavier Franceschi (designer, co-fondateur de l’agence Talking Things) et Laura Pandelle (designer à La 27e Région) sont les résidents de La Transfo à la Communauté urbaine de Dunkerque. Professionnels expérimentés, ils sont mandatés par La 27e Région pour accompagner et former les agents de la CUD pour toute la durée du programme.

Côté 27e Région, Nadège Guiraud est en charge de la coordination du programme La Transfo à Dunkerque et fait notamment le lien avec les autres collectivités embarquées dans la démarche.

La « résidente à domicile »

Mathilde Joseph, chargée de mission transition et innovation à la Direction Stratégie Internationale et Portuaire, assure le lien entre La 27e Région, les résidents et les ambassadeurs. Elle joue le rôle de «résidente à domicile».

Les ambassadeurs

Un collectif de 20 agents de toutes catégories et de tous services et directions, participe activement à l’ensemble des sessions de travail organisées par les résidents tout au long du programme et apprend ainsi à maîtriser de nouveaux outils et nouvelles postures de travail. Premier maillon du dispositif, les ambassadeurs sont également chargés de diffuser la démarche auprès de leurs collègues.