Partager une vision d’ensemble et démarrer les nouveaux chantiers • SESSION #7

Retour à Mulhouse les jeudi 27 et vendredi 28 avril, à l’Antenne de la Région Grand Est, à deux pas de la gare de Mulhouse. Le temps est venu pour toute l’équipe de la Transfo Mulhouse de se « resynchroniser » sur le projet Transfo. Cela va nous permettre de revenir sur les difficultés éprouvées par les ambassadeurs lors de la session précédente, et d’accueillir nos cinq nouveaux ambassadeurs.

Avant de se lancer bille en tête dans les nouveaux chantiers, nous consacrerons  une journée à la construction d’une vision collective de la Transfo (ses objectifs, ses enjeux parallèles, parfois difficilement conciliables, ses contraintes), et la création d’une première trame de plan d’action pour les douze mois restant. Maintenant que l’on a ouvert le capot, les ambassadeurs sont invités à mettre les mains dans le cambouis !

 

Le design de l’action publique ailleurs : deux exemples pour nourrir nos projets

Pour commencer cette session, nous prenons le temps de souhaiter la bienvenue à nos cinq nouveaux ambassadeurs. Afin de les introduire à la culture de l’innovation (et remettre en jambe nos ambassadeurs de toujours), les résidents présentent ensuite deux projets issus de leurs expériences professionnelles mobilisant du design de l’action et des services publics.

 

Retour sur la session 6 : les ambassadeurs sont ils en formation ?

Retour ensuite sur la session 6.  Alors que les ambassadeurs présentent aux Résidents les résultats de leur travail sur les attendus en termes de posture et de montée en compétences des ambassadeurs, un premier débat commence à naitre au sein du groupe : les ambassadeurs sont-ils en formation ? l’acquisition et la remobilisation de méthodes de conception de projet sont-elles des objectifs à fixer aux ambassadeurs ?

Transfo Mulhouse Session 7

Pour continuer la discussion, les Résidents proposent de faire un débat mouvant : il s’agit de se positionner spatialement en réaction à une affirmation volontairement clivante (à gauche, les personnes d’accord avec l’affirmation, à droite, celles qui sont en désaccord), puis de débattre et tenter de convaincre les personnes du camp d’en face. Est-ce impossible de monter un labo à 20 ? L’innovation est elle une affaire d’experts ? Les échanges sont riches et permettent de constater qu’il n’y a pas une seule façon de vivre la Transfo…

Transfo Mulhouse Session 7

Atelier time-line : construire une vision partagée de la Transfo

Pour autant, il est nécessaire pour la bonne progression de la démarche, de construire une vision partagée : les objectifs de la Transfo, les grands axes de travail pour les atteindre, mais aussi le cadre donné pour les réaliser.

Dans cette perspective, les Résidents proposent aux ambassadeurs de travailler sur une timeline géante qui reprend les grands objectifs fixés par la transfo, en termes de montée en compétence des agents et de construction d’un laboratoire d’innovation interne. Nous consacrons le reste de la journée à remplir ensemble cette sorte de rétroplanning géant.

Transfo Mulhouse Session 7

Dans un premier temps, les Résidents reviennent sur les 6 sessions précédentes en plaçant sur la time-line les apports des différents modules. C’est l’occasion de constater que le premier chantier nous a permis de sensibiliser les ambassadeurs à une dizaine de méthodes de conception, mais aussi de tester des modalités de saisine et de tuilage du futur labo.

Transfo Mulhouse Session 7

En explicitant la manière dont ces les différentes sessions nous ont permis d’avancer vers la création d’un laboratoire qui fonctionne, cet exercice est un moyen de partager avec les ambassadeurs la dimension « projet » de la transfo et de les inviter à se placer en posture d’agent en mission plutôt qu’agent en formation.

A l’aide de la time-line, nous nous projetons ensuite collectivement jusqu’en juin 2018, quand le labo sera créé et que la transfo s’achèvera. Pour parvenir à remplir cette time-line à près de 30 cerveaux, nous posons d’abord des grands jalons qui serviront de repères où d’échéances à l’intérieur du projet : la première session avec l’équipe au complet du futur labo, la définition du lieu et du budget, l’acte qui officialise la création du labo, le lancement de la communication de l’offre de service du labo…

Transfo Mulhouse Session 7

Chacun de ces jalons induisent une série d’actions à mener que nous approfondissons ensuite en sous-groupe. Par exemple, le lancement de la communication de l’offre de service du labo nécessite de connaître les canaux habituels de la communication interne et leurs usages, donc de rencontrer les services communication de la Ville, mais aussi de faire connaître la démarche et tester certains formats dès maintenant, le tout dans un agenda contraint…

Transfo Mulhouse Session 7

Au fil de la journée nous esquissons, de manière itérative et collective, une vision partagée de la Transfo et un plan d’action pour l’année à venir.

Journée 2 : lancement des chantiers parallèles

Le lendemain, place aux chantiers parallèles ! Lors de la dernière session, nous nous étions plongés dans l’analyse et le traitement des 55 propositions de chantier issus de l’appel à chantiers. A l’issue de ce processus,  deux sujets ont été retenus pour les prochaines sessions :

- Les Pipelettes : « objets municipaux qui vous donnent les bons gestes tout en recueillant votre avis »

- Expliciter les pratiques actuelles en bibliothèque et accompagner les nouveaux usages

Ces sujets ont été sélectionnés sur la base de critères pédagogiques  : ils doivent permettre d’explorer des méthodologies différentes, l’une visant à imaginer et tester des formes d’objets urbains et des dispositifs de dialogue nouveau, l’autre visant à adopter une approche contextuelle in situ pour résoudre des problématiques d’usages dans un lieu public.

Ce deuxième jour de session est consacré au lancement de ces deux chantiers. Nous formons deux groupes équilibrés d’Ambassadeurs et de Relais, accompagnés d’un côté par Anne-Laure et Christine (sur le chantier bibliothèque) et de l’autre, par Yoan et Louise (sur le chantier Pipelettes). L’objectif de cette matinée est commun pour les deux groupes : approfondir et affiner la problématique ainsi que les modes opératoires proposés.

 

 

Chantier  » Bibliothèque » : rencontre avec le porteur de chantier et première immersion

Transfo Mulhouse Session 7

Le groupe « bibliothèque » procède en deux temps : le matin, il reçoit les porteuses de chantier pour identifier avec elles les enjeux et attentes autour du chantier, en s’appuyant sur un guide d’entretien conçu collectivement en début de matinée. Suite à cette rencontre, et après la pause déjeuner, le groupe va sur le terrain : direction la bibliothèque municipale ! En chemin, les ambassadeurs en profitent pour s’avancer sur leur alphabet photographique, un des mini-exos du mois de mai qui consiste à capturer des formes ressemblant à des lettres de l’alphabet dans son environnement visuel. Une fois arrivés, les ambassadeurs s’immergent dans le lieu, identifient les possibilités et de les limites des espaces à disposition, afin d’adapter le mode opératoire au contexte.

Untitled-1

Chantier  » Pipelettes » : reformulation des chantiers croisés

Du côté du groupe « pipelettes », la question se pose un peu différemment : le chantier sélectionné est en effet le produit de deux propositions de chantier croisées : la première, provenant directement d’un ambassadeurs, proposait de mobiliser des dispositifs ludiques pour stimuler les éco-gestes ou gestes-de bonne conduite. La seconde, proposée par le service mobilité de la Ville de Mulhouse, questionne les manières de recueillir les perceptions et le ressenti des espaces urbains. Il s’agit ainsi donc d’abord d’imaginer un chantier qui puisse englober les deux questionnements de départ.

Pour cela, le groupe consacre la matinée à préciser le cahier des charges conceptuel d’une « pipelette »,  objet interactif et ludique dans l’espace urbain, et à préparer la rencontre prévue l’après midi avec Christophe Wolf, la personne référente du Pôle Mobilités et Transports de la collectivité.

Transfo Mulhouse Session 7

 

Impliquer les services et les acteurs de l’innovation de la Ville

Parallèlement, Stéphane Vincent de la 27e Région et Sébastien, notre résident à domicile, enchaînent les rendez-vous : d’abord, une rencontre avec les supérieurs hiérarchiques des Ambassadeurs pour répondre à leurs questionnements et donner à voir comment, dans la première génération de Transfo, les ambassadeurs ont réinjecté leur expérience dans leur quotidien professionnel.

S’en suit un second rendez-vous avec les acteurs de l’innovation au sein de la collectivité : l’agence de la participation citoyenne avec Christine Edel et la démarche bien-être au travail – Management avec Estelle Mangold étaient ptésentes, (le BOAT avec Samia Jeannelle, le futur TUBA avec Tanguy Selo s’étaient excusés), afin de partager les spécificités de chacun et d’amorcer une réflexion sur les coopérations possibles entre ces structures.

Fort de ces échanges avec des services désireux d’introduire des démarches innovantes dans leurs pratiques et les acteurs directement moteur de l’innovation au sein de la collectivité, nous repartons chacun avec des actions à mener pour préparer les futurs chantiers des idées pour faire progresser la Transfo vers le futur labo !